Travailler à l’extérieur dans le froid

Lorsqu’un lieu de travail est trop froid, on travaille de manière moins efficace et on expose sa santé à des risques importants. Quelles sont les recommandations en la matière ?

travailler dans le froid

Avec les doigts, les mains et les pieds engourdis par le froid, on travaille bien moins efficacement. En outre, la santé des travailleurs peut être mise en péril. Les employeurs sont donc tenus de prendre des mesures visant à prévenir les affections et lésions liées au froid, comme l’hypothermie, la nécrose des doigts et des orteils, ou les blessures occasionnées à la suite d’un contact avec des objets métalliques gelés.

Hypothermie

En cas de température ressentie inférieure à -10⁰C, des symptômes d’hypothermie peuvent apparaître après quelques heures, tels que des troubles de la conscience ou du rythme cardiaque. Une température ressentie inférieure à – 15⁰C peut provoquer, après une heure à peine, des lésions dues au froid. Cela concerne également les travailleurs qui opèrent dans des hangars non chauffés, ou dans des chambres ou entrepôts frigorifiques. Le refroidissement est très rapide notamment en cas de courants d’air. En hiver, certaines professions sont particulièrement exposées, telles que les ouvriers de la construction, les terrassiers, les facteurs ou les jardiniers.

Recommandations en cas de grand froid

La température sur le lieu de travail ne doit pas nuire à la santé des collaborateurs. Cela vaut également pour la température des produits avec lesquels les collaborateurs doivent travailler. Lorsque le travail extérieur ne peut pas être évité, il est recommandé de :

  • Fournir des équipements de protection individuelle, comme des vêtements chauds et imperméables, des gants ou un bodywarmer ;
  • Alterner les activités dans un endroit froid avec des activités dans un endroit chaud ;
  • Raccourcir ou reporter la période suivante de travail dans le froid.

Un bon employeur veille à faire bénéficier ses salariés des mesures suivantes :

  • Essayer autant que possible de protéger le lieu de travail contre le vent et la pluie, par exemple, en plaçant un coupe-vent ou un capot, ou en travaillant avec un chauffage radiant ;
  • Stocker l’outillage au chaud afin de ne pas ressentir du froid lorsqu’on l’utilise ;
  • Fournir un outillage pourvu de matériel isolant ;
  • Créer un espace chaud où les travailleurs peuvent venir (régulièrement) faire une pause ;
  • Proposer des boissons chaudes et du potage ;
  • Proposer des sachets chauffants pour se réchauffer.

 

Pour aller plus loin, découvrez quel équipement adopter pour affronter le froid.

Commentaires

  • Quel équipement pour affronter le froid ? - Manutan Connect | 27 October 2016 om 14:28 uur

    […] Pour aller plus loin, retrouvez nos recommandations en cas de grand froid. […]

Array
(
    [naam] => Votre prénom
    [email] => Votre adresse e-mail
    [submit] => Envoyez message
    [comment] => Votre message
    [title] => Laissez-nous un message
    [emailmsg] => Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs marqués d’un * sont à remplir obligatoirement.
)

Laissez-nous un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs marqués d’un * sont à remplir obligatoirement.

*

*